Climatisation

Le 26/06/2020

Confort d’été : bien choisir la climatisation

Se sentir bien chez soi l’été sans faire exploser la facture d’énergie : quelques conseils bien utiles.

Se préparer pour les périodes de forte chaleur peut amener à faire l’acquisition d’un système de climatisation. Les techniques utilisées sont nombreuses et il faut éviter de tomber sur un appareil qui ne serait pas le plus adéquat en termes de confort et de consommation énergétique.

Pour éviter les pièges, l’Agence de la Transition Ecologique (ADEME) a partagé une série de recommandations avec tous les points de vigilance pour choisir la bonne climatisation.

Bien choisir son climatiseur

Comme pour les appareils ménagers, l’étiquette énergie permet de vérifier la consommation d’énergie et son niveau sonore. Les climatiseurs les plus efficaces sont classés A +++.

Attention avec les « climatiseurs mobiles » : ils ne sont pas à proprement parler des appareils de climatisation. Ce sont les moins coûteux et les moins fiables, les moins performants et les plus énergivores.

La technique « Inverter » est de plus en plus proposée : elle permet au climatiseur d’adapter sa vitesse en fonction de la température ambiante, ce qui évite la succession de démarrages et d’arrêt du compresseur comme avec un climatiseur classique.

Quel appareil choisir ?

Pour climatiser une seule pièce, l'ADEME conseille l'utilisation de systèmes individuels unitaires qui sont des appareils de taille assez réduite. Il en existe trois catégories :

- les climatiseurs mobiles monoblocs (peu coûteux, mais peu puissants et bruyants) ;

- les climatiseurs mobiles split : ils sont constitués de deux unités, l'une à l’extérieur qui évacue l’air chaud et l’autre à l’intérieur qui souffle l’air rafraîchi. Ils sont moins bruyants pour l’utilisateur que les monoblocs, mais la partie la plus bruyante est à l’extérieur, ce qui peut devenir un inconvénient pour les voisins.

- les climatiseurs fixes split sont aussi composés de deux unités reliées par une gaine. L'unité intérieure peut être fixée au sol ou au mur, en allège, en plafonnier et une autre unité fixée à l'extérieur du logement.

En revanche, pour climatiser plusieurs pièces, ce sont les systèmes « centralisés » qui sont les plus adaptés : bien que ces systèmes coûtent cher, ce sont les plus efficaces. Ce sont des pompes à chaleur réversibles qui permettent également de chauffer les logements en hiver.

Bien installer son climatiseur

Les climatiseurs fixes nécessitent une installation. Un spécialiste vous conseillera l’emplacement, la nature, la puissance de votre matériel, entre autres.

L'ADEME recommande aussi de faire attention aux certains climatiseurs individuels qui assurent une fonction « chauffage ». Cependant, il se peut qu'ils ne soient pas adaptés aux besoins de chauffage d’hiver.

Si vous avez besoin de plus d’information, jetez un œil au guide pratique de l’ADEME pour maintenir frais votre logement:

Guide ADEME Chaud dehors, Frais dedans

 

Et pour toute question relative au confort thermique de votre logement, n’oubliez pas que vous pouvez faire appel à nos conseillers info-énergie ou vous adresser à la Maison de l’Habitat Durable au 03 59 00 03 59, également par mail maisonhabitatdurable@lillemetropole.fr


Nos Actus