Aides financières

Le 29/07/2020

Aides financières : les dispositifs d’Action Logement pour les propriétaires bailleurs

Les subventions et prêts complémentaires visent à faciliter l’engagement dans un projet de travaux de rénovation énergétique des logements.

Comme pour les propriétaires occupants, Action Logement a mis en place différentes aides à destination des propriétaires bailleurs (propriétaires de logement.s destiné.s à la location) qui veulent réaliser des travaux de rénovation énergétique dans leurs logements.

Louer pour l’emploi

Cette aide se présente sous la forme d’une subvention jusqu’à 10 000 € (plafonnée à 80% du montant des travaux) pour réaliser des travaux éligibles au Crédit d’Impôts Transition Energétique (CITE) et qui sont réalisés par une entreprise RGE (Reconnue Garante de l’Environnement).

Les bénéficiaires sont les propriétaires bailleurs individuels ou les Sociétés Civiles Immobilières (SCI) familiales ou d’associés ou des sociétés commerciales.

Si ce montant n’est pas suffisant, il est possible d’opter pour un prêt complémentaire afin de financer le reste des travaux éligibles au CITE.

En échange de cette aide, le logement est réservé par Action Logement pendant 9 ans pour les salariés rentrant dans l’emploi ou en mobilité professionnelle. Les loyers sont alors garantis pendant toute la durée du bail et les dégradations locatives sont remboursées jusqu’à 8 000 €.

Ce dispositif est entièrement gratuit.

Aide à la rénovation énergétique

Les bénéficiaires ont accès à une somme de 15 000 € maximum pour prendre en charge les travaux d’isolation, remplacement de chauffage par un équipement de chauffage ou d’eau chaude utilisant une source d’énergie renouvelable. Cette aide n’est pas cumulable avec le dispositif Louer pour l’emploi.

L’aide à la rénovation énergétique est destinée aux :

- propriétaires bailleurs à revenus modestes qui sont salariés d’une entreprise du secteur privé

- propriétaires bailleurs qui louent leur logement à un salarié à revenus modestes d’une entreprise du secteur privé

Dans le deux cas, l’immeuble est éligible s’il est situé en zone B2, C et Action Cœur de Ville (ACV).

Si votre projet dépasse le montant de l’aide, vous pouvez demander un prêt complémentaire à taux préférentiel pour financer tout ou partie des travaux restant à la charge du propriétaire.

Pour plus d’information, contactez la Maison de l’Habitat Durable au 03 59 00 03 59 ou par mail maisonhabitatdurable@lillemetropole.fr


Sue le même sujet